Les Adorniens

Roi des marais

 

– Tu crois être en présence de Roi des marais dans toute sa splendeur ? Je m’en vais te raconter... Mon frère jumeau et moi, de notre vivant, pratiquions la magie. Et nous étions talentueux, tous les habitants d'Adornie nous connaissaient. Quoi ? Tu n'as pas entendu parler de nous ? Tu n'y connais rien, têtard. Nous écumions les mers. Et pas que les mers, mais l’Océan en colère lui-même.

– Eh, tu n'y es pas du tout, mon frère ! Nous sommes des farceurs, notre mère nous a élevés avec un sens de l'humour exquis. Parfois je place une grenouille dans sa chaussure, parfois c'est lui qui me glisse un crapaud dans le dos. Un jour, mon frère répandit des moustiques trempés dans le Prime dans mon thé vert. Mais il se trouve que j'avais fait la même chose avec son thé. Le résultat est évident, nous sommes devenus verts et pustuleux.

– Ne m'interromps pas ! Ces moustiques nous ont bien servi. Nous sommes maintenant des héros, nos baguettes magiques brisées nous ont servi de catalyseur. Et nous sommes revenus en duo ensemble. Seulement, peut-être à cause de la dualité jumelle de la structure héroïque... Quoi, j'utilise des termes compliqués ? Heureusement, il nous restait des connaissances, tout n'avait pas dispa-pa-paru… Nous voilà donc maintenant, après notre renaissance, il est une grenouille et je suis un crapaud. Et c'est ainsi que nous nous battons, l’un saute, l'autre bondit.

– Au fait, les héros ennemis, ils auront meilleur goût que les autres mouches, là. Et quoi, alors, l'un de nous doit constamment sauter de motte en motte et l'autre agiter une hache ? Il faut changer de place, et la meilleure façon de le faire, c'est au combat, il ne faudrait tout de même pas se noyer dans un marécage. Et nous avons également des informations selon lesquelles, sur le champ de bataille, les ennemis pourfendus laissent s'échapper un petit ingrédient... Nous avons déjà développé un rituel pour extraire cette maudite substance flottante. Bien sûr, rien à redire, mais de toute manière, crapaud ou pas, nous restons des héros. Voici donc le majestueux Crôa !

Compétences

Glouton

La monture du héros avale le corps du héros vaincu, après l'avoir tué au moyen d'une attaque automatique ou de la compétence Écrase ! augmentant ainsi sa santé maximale. Il faut un certain temps au crapaud pour digérer l'adversaire avalé, raison pour laquelle cette compétence ne peut pas être utilisée plus d'une fois par minute.

Prends ça !

Le héros agite sa hache et la jette sur un ennemi. L'attaque agit à grande distance et empêche l'adversaire d'utiliser ses propres compétences. Sur la terre du héros, cette compétence se recharge plus rapidement. Après l’apprentissage de la compétence Tu l’as eu ? la hache réduit en outre la résistance de la cible qu’elle touche.

Attrape !

Le crapaud projette sa langue gluante sur la cible, l'attirant vers lui. Après l’apprentissage de la compétence Tiens bon ! l'adversaire sera également étourdi durant une courte période.

Avale !

En atteignant un ennemi au moyen d'une attaque automatique ou de la compétence Écrase ! le héros se soigne, restaurant ainsi une certaine quantité de sa santé. Et après avoir appris la compétence Mâche mieux ! le héros restaure également une certaine quantité de son énergie.

Écrase !

Le héros saute au point indiqué, infligeant des dégâts à tous les ennemis à proximité. Plus la santé maximale du héros est élevée, plus il inflige de dégâts. Lorsque cette compétence est utilisée sur la terre du héros, la zone d'impact augmente. L'apprentissage de la compétence Bondis ! permet à la compétence Écrase ! de se recharger immédiatement si le saut tue plusieurs soldats, monstres ou héros ennemis.

Partager avec des amis