Les Adorniens

Griffe

 

Personne ne contestait le territoire du puissant prédateur. La forêt pleine d'animaux sauvages, les rivières pures, les froides grottes étaient toutes à la disposition du jeune tigre.

Un jour cependant, de derrière le fleuve, là où flottaient des drapeaux bleus, vinrent d'étranges hommes qui sentaient le fer chaud. Une fléchette soporifique plongea l'animal dans un profond sommeil. Quand il revint à lui, prêt à mettre ses ennemis en pièces, il réalisa qu'il avait été mis en cage.

On le nourrit d'une eau turquoise amère, on le piqua avec des aiguilles et on lui préleva du sang d'entailles faites sur ses pattes. Le tigre, autrefois plein de force, s’affaiblit au fil des jours. Il comprit soudain que son heure était venue. Gémissant et tremblant, il se glissa dans un coin de la cage. Les voix des hommes vêtus de tuniques blanches pénétrèrent les oreilles de la bête, puis se brouillèrent, et enfin se turent. La bête mourut.

Il revint à lui, empli d'une puissance inconnue, réveillé par son propre rugissement monstrueux. Bondissant sur ses pattes, il entendit sa chaîne se briser. Des hommes criaient, on lui jetait des objets, mais le tigre ne leur prêta aucune attention, il saisit les barreaux de la cage et, d'un seul geste, les fit sortir de leurs gonds.

Rien ne put l'arrêter sur le chemin de la liberté. Et ce n'est qu'à la fraîcheur de la forêt familière qu'il se rendit compte qu'il se tenait debout sur deux jambes. Ses doigts s'étaient allongés, son centre de gravité déplacé le força à redresser le dos, et sa tête grouillait de pensées complexes et inconnues.

Depuis lors, il chasse les Doctes, peut-être par vengeance, peut-être parce qu'il trouve intéressant et difficile de les attraper. Un lord adornien l'aida à retirer son collier, souvenir détesté de sa période de captivité. Ce joug d'acier brisé devint le catalyseur de Griffe. C'est ainsi que l'on appela le héros. L'ancien tigre sert maintenant le lord, aussi bien qu'un animal sauvage épris de liberté peut le faire.

Compétences

Magie du sang

Les attaques du héros infligent des dégâts magiques supplémentaires aux cibles dont la santé est inférieure à 50 %.

Bête solitaire

La régénération de la santé du héros est augmentée, sur sa terre cet effet est encore plus important. Après l’apprentissage de la compétence Cicatrisation des plaies, la régénération de la santé du personnage augmente davantage lorsqu’il est touché par un héros ennemi. Et après l’apprentissage de la compétence Peau d’animal la résistance du héros est augmentée également.

Hurlement bestial

Cette compétence transforme un héros ennemi en une bête qui attaque le héros. La bête ne peut pas être ni ralentie ni accélérée.

Flair animal

Le héros voit les héros ennemis sur la carte, même à grande distance, si leur santé est inférieure à un certain niveau. Lorsque ces ennemis sont affichés sur la carte, il est possible d’activer cette compétence pour augmenter temporairement la vitesse de déplacement du héros. Sur sa terre le héros voit tous les héros ennemis. Après l’apprentissage de la compétence Soif de sang, l'activation d'Instinct animal augmente également l'agilité du héros.

Malédiction animale

Le héros fait un grand bond vers un ennemi désigné et le mord. Après cela, l'ennemi est fortement ralenti et subit des dégâts durant quelques secondes. Après l’apprentissage de la compétence Bête solitaire, dès la fin de la compétence Bête sauvage pendant plusieurs secondes les attaques du héros infligent des dégâts supplémentaires pour chaque héros ennemi éloigné.

 

Partager avec des amis