Les Doctes

Fixi

Картинка героя

Une petite fille admirait le vol harmonieux des fées. Ces petits êtres capricieux, très à l'aise dans les airs, apparurent grâce à l'effet du Prime sur les papillons et les libellules. La fillette rêvait de voleter à leurs côtés, de les diriger, de s'élever dans les airs, suivie de ces petits êtres ailés et agiles.

Le père de la petite, un génie non reconnu, dont les inventions étaient soit inutiles, soit créées au mauvais moment, décida de réaliser le fantasme de sa fille. Les villageois et ses collègues se moquèrent de lui. Mais il poursuivit obstinément ses recherches. Et c'est ainsi qu'il mourut dans la fleur de l'âge : incompris, ridiculisé, inutile.

Alors qu'elle démontait le laboratoire de son père après l'enterrement, la petite fille découvrit les plans d'un appareil volant individuel fonctionnant grâce à un moteur au Prime. Le rapport de la corporation des mécaniciens concluait : ne volera jamais. Mais malgré tout, la fille de l'inventeur décida de terminer l'œuvre de son père et de prouver ainsi son génie. Lorsque l'appareil à rotor fut prêt, la fillette escalada le clocher avec celui-ci, l'enfila, fixa les pales... et, sans prêter attention aux cris d'horreur poussés en dessous, avança dans le vide.

Le bonheur de voler et la réalisation de ce vieux rêve la bouleversèrent tant, qu'elle devint une héroïne. Les zigzags maladroits firent place aux virages maîtrisés. Soudain, dans le ciel à ses côtés apparurent des fées qui, comme si elles voyaient en elle leur chef, se mirent à répéter tous ses mouvements. Et la fillette comprit qu'elle venait de réaliser un autre rêve d'enfance.

Plus tard, une commission spéciale précisa que l'engin volant pouvait soulever dans les airs une petite charge, mais que seul un héros était capable de le manœuvrer et de le stabiliser. Bien entendu, une telle chose ne pouvait manquer d'attirer l'attention des forces armées de l'empire. Et au début de la guerre, des fillettes héroïnes équipées d'engins volants partaient courageusement pour le front.

Compétences

Ailes rapides

Les dégâts reçus ou portés augmentent la vitesse de l'héroïne pendant quelques secondes.

Fées guerrières

L'héroïne envoie des Fées guerrières à l'endroit indiqué, qui suivent le curseur pendant une courte période. Les ennemis à travers lesquels passent les fées subissent des dégâts chaque seconde pendant un certain temps. L'utilisation de la compétence sur votre terre augmente la durée pendant laquelle les dégâts sont infligés aux ennemis. Après l’apprentissage de la compétence Pollen des guerrières, l'héroïne augmente sa ruse pendant un certain temps après le retour des Fées guerrières. La durée du Pollen des guerrières dépend du nombre d'ennemis attaqués par les Fées guerrières.

Fées gardiennes

L'héroïne envoie des Fées gardiennes à l'endroit indiqué, qui suivent le curseur pendant une courte période. Les alliés à travers lesquels passent les fées subissent moins de dégâts pendant un certain temps. L'utilisation de la compétence sur votre terre augmente la durée de la protection de quelques secondes. Après avoir appris de la compétence Pollen des gardiennes, l'héroïne augmente la régénération de sa santé pendant un certain temps après le retour des Fées gardiennes. La durée du Pollen des gardiennes dépend du nombre d'alliés protégés par les Fées gardiennes.

Union

La fée s'unit avec le héros allié choisi pendant quelques secondes, se débarrassant de tous les effets négatifs. Tant que la fée est aux côtés du héros, elle est invulnérable et peut utiliser uniquement des compétences et des objets, et les effets de ses compétences de classe renforcent son allié. Après avoir appris la compétence Répression, l'héroïne peut utiliser l'Union contre les héros ennemis. De plus, les effets des compétences de classe de l'héroïne auront un effet négatif sur l'ennemi attaqué. Après l’apprentissage de la compétence Fusion, l'héroïne renforce l'attaque de la cible de l'Union s'il s'agit d'un allié, ou l'affaiblit s'il s'agit d'un ennemi, d’une part de son attaque effective en tenant compte de la différence de pénétration, de vitesse de l'attaque et de chance critique de l'héroïne et de la cible de l'Union.

Fureur des fées

Les fées libérées par l'héroïne infligent immédiatement des dégâts à l'endroit où elles se trouvent. Les Fées guerrières qui sont libérées infligent des dégâts physiques tandis que les Fées gardiennes infligent des dégâts magiques.

Partager avec des amis