Les Doctes

Sorcière

Les miracles, ça existe. Parfois ces miracles peuvent sembler banals, mais ils n'en sont pas pour autant moins miraculeux. Un lord docte peut tomber amoureux d'une roturière. Et même l'épouser. Vivre dans l'amour et l'entente, et élever une jolie petite fillette aimée de tous. Vérène eut de la chance, c'était précisément l'histoire de son père et de sa mère. La petite a grandi dans l'amour et la tendresse, et même si les lords voisins n'en étaient pas enchantés, ils tolérèrent les caprices de leur voisin. Le père apprenait à sa fille la maîtrise de divers mécanismes, tandis que sa mère partageait quelques secrets féminins ainsi que la sagesse simple du quotidien.

Le seizième anniversaire de Vérène promettait d'être un jour heureux. Elle avait enfin terminé son premier projet, réalisé en toute autonomie : le Brillant Aéronef Léger A Impulsion (B.A.L.A.I). Le père se moqua longtemps d'une telle appellation, mais il était fier de sa fille. Sa mère, quant à elle, se contenta de sourire et lui offrit un chaton, une petite créature poilue et noire. La vie était belle.

Les miracles, ça existe. Mais parfois ces miracles sont si horribles, qu'il vaudrait mieux qu'ils n'existent pas. Le même jour, le lord descendit dans un sous-terrain secret afin d'y ressusciter un héros mort lors d'un combat contre une chimère. Mais le lord, sage et expérimenté, qui avait procédé à des dizaines de résurrections, commit une petite erreur.

L'explosion de l'inducteur de Prime fut terrible. Le château s'effondra comme un jeu de cartes. Une flamme d'un bleu turquoise jaillit jusqu'au ciel et retomba, laissant derrière elle un cratère fumant. Lorsque Vérène revint à elle, elle était au milieu des décombres. Tout avait brûlé et des « flaques de mort » empoisonnaient l'air de leurs vapeurs. Le silence sinistre n'était rompu que par le croassement d'une corneille, le souffle du vent et un faible miaulement qui provenait d’une énorme dalle de pierre. Étourdie, ne comprenant pas ce qui se passait, elle saisit le balai qui traînait près d'elle, plaça le manche sous la dalle et fit pression de toutes les forces qui lui restaient pour retourner le bloc. Sous celui-ci se trouvait Noireau, son chaton. La colonne vertébrale brisée et brûlé par le Prime, le chaton n'en avait plus pour longtemps. Comme dans le brouillard, Vénère prit avec attention le chaton dans ses bras, et activa de ses dernières forces le moteur au Prime de son balai avant de s'effondrer sur celui-ci, inconsciente...

Le bruit avait attiré l'attention de lord Hagen, dont les dépendances étaient voisines des terres du père de Vénère. Depuis le bois on percevait des cris : « Sorcière ! Sorcière ! ». Les habitants fuyaient de peur. C'était en effet une vision étrange. Du bois sortait lentement en rase-mottes un balai futuriste sur lequel se trouvait, inconsciente, une jolie jeune fille sérieusement blessée mais qui, par miracle, n'en tombait pas. Le tableau était complété par un être étrange à la tête de chat et au corps vaporeux. Il tournoyait tout autour comme pour appeler au secours. Qui ou quoi que ce fût, la chose avait besoin d'aide.

On transporta la fille. L'explosion de Prime avait imbibé son corps, la transformant en héroïne. Avant sa mort, elle reçut en guise de dernier présent un ami et compagnon pour l'éternité. Noireau resta fidèle à la maîtresse même après sa mort, renaissant avec elle sous la forme d'un familier. Les miracles, ça existe. Parfois ces miracles peuvent sembler trop invraisemblables, mais ils n'en sont pas moins miraculeux. La sorcière Vénère le savait mieux que quiconque et c'est pourquoi elle ne fut guère étonnée d'apprendre, peu de temps après, que dans les autres royaumes apparaissaient des héroïnes semblables à elle. Elle esquissa un sourire mystérieux, prit place sur son balai amélioré par les scientifiques doctes et, suivie d'un traînée de fumée, s'envola à la rencontre de ses « sœurs ».

Compétences

Malédiction de la sorcière

Les attaques et les compétences de classe de l'héroïne infligent aux assaillants touchés des dégâts plus importants pendant quelques secondes. Les attaques lancées depuis votre terre vers des cibles subissant la malédiction dérobent à l'ennemi son énergie (basé sur la meilleure caractéristique entre la force et de l'intelligence).

Familier

Le Familier s'en va attaquer les ennemis en commençant par la cible indiquée, puis passe de cible en cible. Les cibles attaquées par le Familier subissent des dégâts physiques pendant quelques secondes. Lorsqu'il n'y a pas d'ennemi à proximité de la cible attaquée ou lorsque la compétence est utilisée sur soi, le Familier revient vers l'héroïne. Après l’apprentissage de la compétence Curiosité démesurée, le Familier inflige des dégâts supplémentaires pendant un certain temps. Il augmente également la visibilité et peut s'éloigner de l'héroïne.

Accélération magique

La rapidité de l'héroïne augmente pendant quelques secondes et les effets de l'emprise n'agissent pas sur elle. L'utilisation successive de la compétence dans un certain laps de temps consomme plus d'énergie que la fois précédente. Après l’apprentissage de la compétence Trace de terreur, l'utilisation de la compétence Accélération magique à son coût initial permet à Sorcière de laisser pendant un certain temps une trace derrière elle, qui met les ennemis la traversant dans un état de terreur pendant quelques secondes.

Libération d'énergie

Tant que la compétence est active, les attaques de l'héroïne infligent des dégâts physiques supplémentaires en dépensant l'énergie. Après l’apprentissage de la compétence Frontières du possible, chaque attaque augmente l'agilité de l'héroïne (à partir de l'intelligence) pour quelques secondes. L'effet s’accumule un certain nombre de fois.

Malédiction de fragilité

Pendant quelques secondes, les dégâts infligés au héros ennemi désigné augmentent en fonction de sa santé actuelle par rapport à sa santé maximale, jusqu’à ce que le cumul des dégâts atteignent une certaine valeur (basé sur la meilleure caractéristique entre la force et de l'intelligence). Après l’apprentissage de la compétence Horreur de la malédiction, la cible de la compétence Malédiction de fragilité sombre dans la panique pendant quelques secondes et subit plus de dégâts.

Partager avec des amis